Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

110 millions de personnes privées d’un toit et de protection

Selon le dernier rapport annuel du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) de l’ONU, le monde comptait, en 2022, 110 millions de personnes qui ont été forcées de fuir leur foyer. Cela représente 19,1 millions de personnes supplémentaires par rapport à 2021. Une situation aggravée par les récents combats au Soudan, après, l’an dernier, l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la crise humanitaire en Afghanistan. Sur le total de 2022, 35,3 millions de personnes étaient des réfugiés et 62,5 millions des déplacés. Il y avait aussi 5,4 millions de demandeurs d’asile et 5,2 millions d’autres personnes ayant besoin d’une protection internationale. Conclusion de Filippo Grandi le patron du HCR : « Nous avons 110 millions de personnes qui ont fui à cause des conflits, de la persécution, de la discrimination et de la violence, souvent mélangés à d’autres motifs – en particulier l’impact du changement climatique… C’est un réquisitoire sur l’état de notre monde ». Ce n’est pas seulement un réquisitoire sur l’état de notre monde mais aussi une illustration effrayante d’une planète dominée par le capitalisme.