Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

1,2 milliard d’euros de déficit cumulé pour les 32 CHU

Les directeurs, doyens et médecins chefs de 32 centres hospitaliers universitaires ont écrit au ministre de la Santé pour lui faire part de la situation dramatique dans laquelle se trouvent leurs établissements. En 2023, leur déficit cumulé a triplé en un an et a atteint 1,2 milliard. Ils évoquent dans leur lettre les difficultés « les plus graves depuis la création des CHU en 1958 ». Ils poursuivent qu’au cours de l’année dernière « la capacité d’autofinancement des CHU, et par conséquent d’investissements, a chuté de 86 % ». Faute d’investissements conséquents de la part de l’État, l’hôpital public continue sa descente aux enfers. Le pouvoir considère en effet l’hôpital comme une entreprise capitaliste dont les comptes devraient être équilibrés et qui devrait par conséquent s’autofinancer. Mais la santé est un service public et n’a pas à être rentable. La santé de la population doit passer avant le profit !