Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

13 500 jeunes à la porte des lycées

La rentrée s’est effectuée il y a deux semaines, pourtant 13 500 élèves attendent toujours d’être affectés à un établissement scolaire. Pour les deux tiers d’entre eux il s’agit d’une affectation en lycée professionnel. La Défenseure des droits s’inquiète d’un phénomène « en constante augmentation » qui lèse le droit des enfants et des familles. Pourtant, du côté de l’Éducation nationale, on veut minimiser les choses en soulignant qu’il ne s’agit « que » de 0,3 % des élèves. Réduit à une simple statistique ces jeunes deviennent presque invisibles. Macron et Attal avaient promis de mettre un professeur devant chaque classe – ce qu’ils ont été incapables de faire. On voit maintenant qu’ils ne sont pas plus capables d’assurer que chaque élève puisse trouver une place en classe.