Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

2023, « année terrifiante » pour les droits humains à travers le monde

L’ONG Human Rights Watch vient de publier son rappel annuel. Dans ce document de plus de 700 pages passant en revue près de 100 pays, l’organisation catalogue les « immenses souffrances » provoquées par la guerre entre Israël et le Hamas, par celle entre les deux généraux rivaux au Soudan, ou par la poursuite des conflits en Ukraine, en Birmanie, en Éthiopie et au Sahel. Concernant Gaza, « l’un des crimes les plus importants commis est la punition collective » de tous les civils, « qui correspond à un crime de guerre », tout comme le fait d’« affamer la population », souligne Tirana Hassan, la dirigeante de HRW. Conclusion : « Une année terrifiante non seulement pour la répression des droits humains et les atrocités en temps de guerre, mais aussi pour la colère sélective des gouvernements et la diplomatie transactionnelle. » Ces comportements envoient « le message que la dignité de certains mérite d’être protégée, mais pas celle de tous, que certaines vies valent plus que d’autres ». Cible également de ce « deux poids, deux mesures », la différence entre la « condamnation rapide et justifiée » par de nombreux pays des attaques du Hamas du 7 octobre mais les réponses « beaucoup plus contenues » notamment des États-Unis et de l’Union européenne face aux bombardements israéliens de Gaza. Une hypocrisie des puissances occidentales qui saute aux yeux.