Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

47 millions de contrôles d’identité chaque année

Les services de police et de gendarmerie procèdent chaque année en France à quelque 47 millions de contrôles d’identité, selon une estimation de la Cour des comptes. Dans le détail, 20 millions de contrôles d’identité, dont 8,3 dans le cadre d’un contrôle routier, ont été réalisés par la gendarmerie, 27 millions, dont 6,6 millions sur les routes, par les policiers. Cette estimation a été jugée « vraisemblable » par la police, la gendarmerie et la préfecture de police de Paris. Le flicage de la population par ce biais bat donc son plein. Pourtant le recours systématique aux contrôles d’identité est dénoncé par plusieurs ONG et des travaux de chercheurs, qui les jugent inefficaces dans la lutte contre la délinquance et porteurs de discriminations. Sur ce dernier point d’ailleurs, en octobre dernier, le Conseil d’État, saisi par plusieurs ONG, avait reconnu que « la pratique des contrôles au faciès » existait bel et bien et « constituait une discrimination » pour les personnes qui les subissaient. Mais il s’était déclaré incompétent pour contraindre l’État à modifier de fond en comble sa « politique publique ». En d’autres termes la plus haute juridiction administrative ne pouvait rien faire contre le racisme systématique de la police et de la gendarmerie. On s’en doutait un peu…