Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

À Carhaix, la fermeture des urgences ne passe pas

Les usagers des services de santé publique du centre Bretagne ont l’habitude de se battre, ils ont déjà mené une lutte victorieuse pour conserver leur hôpital. Mais aujourd’hui, l’État, par le biais de l’Agence régionale de santé, a décidé de fermer les urgences. Seules les urgences absolues seront prises en charge, dans tout autre cas il faudra faire une heure de route ! Les habitants et les travailleurs ont organisé manifestations et rassemblements. Celui de la semaine dernière s’est transformé en un envahissement qui a duré quatre bonnes heures. Les représentants du ministère de la Santé, retenus toute la journée, savent qu’ils ne feront pas d’économies aussi simples sur le dos de notre santé.