Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

À compter du 31 mars, 850 millions d’économies sur le dos des malades

On y est. C’est le 31 mars qu’entre en application le doublement des franchises médicales et de la participation forfaitaire, non remboursable par les mutuelles. Les patients devront désormais acquitter un euro au lieu de cinquante centimes par boite de médicament et les actes paramédicaux, deux euros pour les actes et consultations des médecins, les examens et les analyses de biologie médicale. Quant aux transports sanitaires, la franchise s’établira à quatre euros. C’est un impôt déguisé qui va permettre à l’État de nous faire les poches à hauteur de 850 millions d’euros. Une fois de plus…