Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

À la Halte Saint-Jean d’Emmaüs (Lille), les compagnons sans-papiers violemment réprimés

Des dizaines de policiers sont intervenus jeudi 23 novembre pour réprimer brutalement les compagnons sans papiers grévistes de la Halte Saint-Jean d’Emmaüs, en grève depuis juillet pour leur régularisation. Plusieurs ont été gazés et matraqués, et les autres ont été bloqués à l’intérieur de la Halte, l’objectif étant de les terroriser et d’empêcher la tenue du piquet de grève. Leur caisse de grève a été confisquée. La direction de la Halte a dans le même temps coupé leurs maigres allocations aux compagnons grévistes. Soutien aux grévistes et à bas la politique répressive menée contre toutes celles et ceux qui relèvent la tête !