Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Affaire du Paris Saint-Germain : le ministère de l’Économie perquisitionné

Des perquisitions ont été menées au ministère de l’Économie et des Finances dans le cadre de l’enquête sur des faveurs fiscales qu’a obtenues le PSG lors du transfert du joueur brésilien Neymar depuis Barcelone en 2017. Ce transfert se montait à 222 millions d’euros, le plus cher de l’histoire du football. L’ex-vice-président macroniste de l’Assemblée nationale, Hugues Renson, aurait tenté d’obtenir du gouvernement des « avantages fiscaux » pour le club professionnel en intervenant notamment auprès d’un certain… Gérald Darmanin, à l’époque ministre de l’Action et des Comptes publics. Les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et la fraude fiscale ont effectué ces perquisitions qui s’inscrivent dans une instruction menée depuis septembre 2022. L’enquête n’est pas terminée, mais ce qui est certain c’est que les riches propriétaires qataris du PSG, qui avaient leurs entrées à l’Élysée, ont bénéficié de privilèges fiscaux ahurissants qui mettent un peu plus à mal le mythe de l’égalité devant l’impôt.