Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Amnesty International appelle Paris à suspendre ses ventes d’armes à Israël

Dans une « Lettre ouverte » adressée au président de la République, le président d’Amnesty International France, Jean-Claude Samouiller, exhorte Emmanuel Macron à mettre un terme aux exportations d’armes françaises à destination d’Israël alors que les opérations militaires israéliennes se poursuivent à Gaza au prix de dizaines de milliers de morts civils. Pour l’ONG, la récente décision de la Cour internationale de justice enjoignant à l’État hébreu de ne pas « commettre des actes » susceptibles de mener à un « génocide » en Palestine impose à la France de suspendre ses coopérations militaires, conformément à ses engagements pris dans le cadre de la « Convention sur le génocide » et du « Traité sur le commerce des armes ». Des engagements sur lesquels Macron et son gouvernement s’assoient allègrement. De son côté le ministre des Affaires étrangères a minimisé ces exportations d’armes, selon lui « très résiduelles », sans autre précision. L’honneur est donc sauf : la France participe certes au massacre des Gazaouis, mais seulement à la marge. Les victimes seront bien contentes de l’apprendre.