Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Annecy : si la religion n’est pas la bonne, tant pis…

L’Union des mosquées de France a regretté dans un communiqué qu’à l’annonce de la nationalité – syrienne – de l’assaillant d’Annecy, des « récupérations politiques » soient venues « mettre à l’index une fois de plus l’islam et l’immigration ». Parties bille en tête la droite et l’extrême droite ont très vite parlé d’« islamisme » et de « terrorisme », avant que les détails ne soient connus sur le profil de l’agresseur : Syrien, né en 1991 et réfugié en Suède, c’est un chrétien d’Orient et il aurait agi « sans mobile terroriste apparent », selon le parquet d’Annecy. Bref il est aussi chrétien qu’Éric Ciotti ou que Marine Le Pen. Ce qui n’empêche pas ces derniers de poursuivre leur campagne anti-migrants et anti-musulmans. Car en fait l’identité réelle de l’agresseur n’a aucune importance. Ce qui compte c’est de renforcer les sentiments racistes et xénophobes dans une partie de la population. Et pour cela tous les mensonges sont bons.