Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Assemblée nationale : l’extrême droite s’en donne à cœur joie

L’Assemblée nationale a commencé l’examen du projet de loi « Reconstruction » visant à rebâtir dans les plus brefs délais les bâtiments détruits durant les émeutes qui ont éclaté après la mort de Nahel, tué à bout portant par un policier à la fin du mois de juin. L’occasion pour la députée apparentée Rassemblement national Emmanuelle Ménard (à la ville l’épouse du maire d’extrême droite de Béziers, Robert Ménard) de s’en prendre avec hargne et racisme aux jeunes des banlieues en déclarant : « Il faut s’interroger sur la haine de ces casseurs et de ses voleurs. Oui, je dis bien la haine de notre pays, tant ils ne le vivent pas comme le leur. Ils sont Français, mais seulement de papier » et d’établir un « lien entre ces émeutes et ces immigrations de masse ». Sans provoquer la moindre protestation sur les bancs de la droite et ceux de la majorité macroniste. Pour tous ces gens là le racisme ordinaire de l’extrême droite, qu’ils partagent largement, se banalise.