Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Belgique : l’Église catholique au centre d’un scandale de vols d’enfants

Alix Le Bourdon, correspondante de France 24 en Belgique, a enquêté sur le rôle de l’Église catholique dans le rapt massif de bébés. Des années 1940 jusqu’au milieu des années 1980 – voire 1990 – des milliers d’enfants ont été arrachés de jeunes mères pour être vendus à des familles adoptives. Un système mis en place par l’Église catholique. Au total, ils seraient plus de 30 000 bébés à être passés par cette filière d’adoption douteuse. Pour assurer encore plus d’anonymat, certaines mères avaient même été contraintes d’accoucher sous X dans le nord de la France, l’un des seuls pays de l’Union européenne à autoriser les naissances sous le secret. Aujourd’hui, nombre de ces enfants cherchent désespérément leurs origines et tiennent à obtenir des réponses sur les responsabilités engagées dans ce scandale. Les victimes de ce trafic décrivent un système bien rodé : pour éviter la « honte » d’une grossesse hors mariage, de jeunes femmes célibataires belges étaient confiées à des œuvres catholiques qui se chargeaient de l’accouchement et du placement de leur bébé à l’adoption. Mais ces enfants ont été bien souvent soustraits à leur mère contre leur gré, voire vendus ensuite ce qui a permis aux institutions religieuses de s’enrichir. Et pour l’instant aucun des responsables de ce trafic n’a été inquiété.