Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Blocage du lycée Jeanne-d’Arc à Rouen : bloquons les réactionnaires qui veulent mettre la jeunesse au pas

Jeudi 1er février, à l’appel des syndicats, les enseignants du secondaire étaient en grève. Mais il était hors de question pour les lycéens et les lycéennes de rester muets face aux attaques toujours plus violentes du gouvernement et au mépris de classe qui transpire à travers la nouvelle ministre Oudéa-Castéra. Celles et ceux de Jeanne d’Arc à Rouen, qui avaient déjà été vivement remarqués par Pascal Praud concernant leur mobilisation en soutien au peuple palestinien, ont remis le couvert en bloquant leur lycée dès 7 heures. Personne ne devait franchir les grilles ! L’objectif ? Afficher leur soutien aux revendications des enseignants mais aussi dénoncer la mise au pas de la jeunesse. Une mise au pas qui doit passer par le SNU obligatoire (une version macroniste du service militaire) et le port imposé de l’uniforme dans les mois à venir, une politique bien réactionnaire qui passe mal auprès d’une jeunesse déterminée à ne pas se laisser museler. Une cinquantaine de lycéens ont ainsi fait corps pour bloquer l’accès à l’établissement et ont entonné des slogans durant toute la matinée en plus de diffuser leur tract et de prendre la parole sur les raisons de leur mobilisation. Les élèves qui arrivaient étaient parfois surpris de trouver l’établissement bloqué mais beaucoup avaient envie d’écouter ce que leurs camarades avaient à dire et plusieurs ont rejoint le mouvement. Le blocage a été une réussite et les lycéens ont pu faire l’expérience de la force du collectif. Ils et elles ont ensuite formé un cortège qui a rejoint la manif des enseignants où leur énergie a été vivement remarquée. D’ailleurs leurs slogans, assumés anticapitalistes et révolutionnaires, ne peuvent pas manquer de donner espoir dans la jeunesse. Elles et ils ont d’ailleurs été invités à prendre la parole au moment des habituelles prises de parole syndicales et leur voix a été chaudement accueillie. La jeunesse ne se laissera pas dicter sa conduite par les serviteurs de la bourgeoisie réactionnaire et nous apportons notre soutien à toutes les initiatives similaires qui ont eu lieu et qui auront sans aucun doute lieu dans toutes les villes ! Nous ne marcherons pas au pas !

Le NPA-Jeunes Rouen