Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Bosch (Caen, Calvados) : grève pour l’emploi

Depuis mardi 27 février, la production est à l’arrêt complet grâce aux 80 % de grévistes qui se relayent nuit et jour sur le piquet devant l’usine. Ils et elles exigent la sauvegarde pérenne des 400 emplois restants. Le groupe tente de leur imposer soit des suppressions de postes étalées sur 2024, soit deux repreneurs bidons, dont un fonds de redressement connu pour dégrader les conditions de travail. Les grévistes de Bosch montrent la voie à tous ceux dont l’emploi est menacé par la loi du profit.