Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) : un nouveau SDF décède du froid

Après une femme retrouvée morte dans la rue dans le Vaucluse, c’est cette fois en région parisienne qu’un SDF, âgé de 69 ans, est mort de froid. Il s’était réfugié dans une cave, en dessous d’une ébénisterie avec l’accord du propriétaire. C’est justement ce dernier qui l’a trouvé, inanimé. Il était âgé de 69 ans. Suite à ces décès le délégué général de la fondation Abbé-Pierre, Christophe Robert, a réclamé de renforcer le système d’hébergement d’urgence. « Nous demandons au gouvernement de mettre en place des cellules d’urgence avec les préfets pour trouver tous les bâtiments vides, les aménager et les faire gérer par les associations », a-t-il détaillé. La veille, la préfecture du Vaucluse avait refusé de le faire en affirmant : « Au vu des niveaux d’occupation actuels des dispositifs d’hébergement d’urgence, il n’est pas nécessaire d’ouvrir des places supplémentaires par la mobilisation, par exemple, de gymnases. » Combien faudra-t-il encore de morts pour que les pouvoirs publics prennent les mesures d’urgence qui s’imposent ? Un toit c’est aussi un droit de ne pas mourir.