Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Catherine Colonna brasse du vent

La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a tenu à faire savoir qu’elle avait appelé son homologue iranien Hossein Amir-Abdollahian pour exhorter « l’Iran et ses affidés » à cesser « immédiatement » leurs « actions déstabilisatrices » au Moyen-Orient. On pourrait croire naïvement que la principale « action déstabilisatrice » dans la région est la guerre menée depuis octobre par Israël contre les Gazaouis et que Colonna devrait la condamner et demander à l’État sioniste de l’arrêter « immédiatement ». Mais pas question pour elle de le faire car, au-delà de quelques déclarations lénifiantes sur un éventuel cessez-le-feu, elle est pleinement dans le camp des massacreurs israéliens qui ont déjà fait plus de 23 000 morts et des centaines de milliers de blessés et de déplacés.