Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Ce système n’a rien à offrir à la jeunesse, renversons-le !

L’année scolaire qui vient de s’écouler n’a pas manqué d’être traversée par les mobilisations opposant la population travailleuse au gouvernement patronal de Macron et Darmanin. Des milliers de jeunes se sont successivement battus contre la réforme des retraites et la violence des meurtres policiers dans les quartiers populaires.

L’été n’a pas mis fin aux raisons de se révolter : nous venons de vivre un été caniculaire, le plus chaud à l’échelle de la planète depuis des milliers d’années. Le gouvernement se prépare à une offensive importante dès la rentrée, en s’attaquant à nouveau aux chômeurs et aux plus pauvres des travailleurs, alors que l’inflation continue. Nous devons aussi nous préparer !

Nous devons nous organiser pour lutter pour un monde meilleur, débarrassé de l’exploitation ! Le NPA Jeunes organisera dans les lycées et universités une série de réunions publiques à la rentrée pour défendre dans la jeunesse nos perspectives révolutionnaires et communistes.

Nous aurons l’occasion de discuter de la crise climatique intrinsèquement liée au mode de production actuel, mais aussi du rôle de la police et de l’État. Le meurtre raciste de Nahel par la police en juin dernier ravive les discussions sur les liens entre cette institution et l’extrême droite. Peut-on réformer la police comme le proposent les partis de la gauche institutionnelle ?

Au niveau international, la guerre en Ukraine, l’affaiblissement de la France en Afrique témoignent d’une évolution des rapports de force impérialistes, ce qui entraîne en retour des vagues de replis nationalistes. Mais les révoltes populaires aussi se développent, il faut qu’elles se coordonnent pour écraser cet ordre impérialiste de guerre et de misère… Nous réaffirmons l’intérêt commun des travailleurs et des travailleuses par-delà les frontières, celles-là même qui tuent ceux qui tentent de fuir la misère et la guerre.

Nous ne pouvons compter que sur nos luttes ! Nous serons de toutes les mobilisations, le 19 septembre pour l’inscription de toutes celles et ceux qui sont refusés de l’université, pour l’éducation pour toutes et tous ! Le 23 septembre contre les violences policières, le 28 pour défendre le droit à l’avortement…

Nous devons continuer la lutte engagée en janvier dernier, et aller encore plus loin !

Le NPA Jeunes

 

 

(Article paru dans Révolutionnaires numéro 4, septembre 2023..)