Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Chine : condamné à mort « avec sursis »

Un tribunal pékinois a condamné l’écrivain et universitaire australien d’origine chinoise, Yang Jun, à la peine de mort avec sursis. Emprisonné depuis 2019 pour des accusations d’espionnage qu’il conteste, il avait affirmé en mai 2021 avoir été torturé dans un lieu tenu secret pendant sa détention, craignant que des aveux forcés ne soient utilisés contre lui. Il avait été jugé à huis clos en 2021 dans un procès pour lequel aucun verdict n’avait jamais été rendu public jusqu’à aujourd’hui. En fait il est probable que le malheureux va servir de monnaie d’échange dans les tractations laborieuses entre Canberra et Pékin qui se déroulent depuis des mois.