Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Cisjordanie : le gouvernement palestinien remet sa démission

Le Premier ministre du gouvernement de l’Autorité palestinienne, Mohammed Shtayyeh, en poste depuis 2019, a remis sa démission au président Mahmoud Abbas. Il s’agit pour Abbas, qui a pris cette mesure sans aucune conséquence pratique dans l’immédiat, de montrer à Washington qu’il est prêt à réformer l’Autorité palestinienne pour qu’elle puisse éventuellement jouer un rôle dans « l’après-Gaza » et la gestion du territoire au lendemain de la guerre. Mais c’est mal barré. D’abord parce que Netanyahou veut imposer à l’avenir un contrôle militaire sur Gaza où l’Autorité n’aura pas son mot à dire. Ensuite parce qu’Abbas, aujourd’hui âgé de 88 ans et élu pour la dernière fois en 2005, est complètement déconsidéré auprès de la population palestinienne qui l’accuse d’incompétence, de corruption et de collaboration avec l’occupant israélien. Bref, vu le nombre de casseroles qu’il se trimballe, il aura un peu de mal à se présenter comme l’homme de la situation.