Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

COP 28 : l’Opep met son veto à la sortie des énergies fossiles

Le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Haitham al-Ghais, a envoyé une lettre urgente au 23 pays membres de son organisation présents à la COP 28, leur demandant de s’opposer à toute résolution visant à sortir des énergies fossiles. Parmi ses membres, on trouve des représentants de l’Irak, de l’Iran, des Émirats arabes unis (qui président cette année la COP), ou encore de l’Arabie saoudite. Son message a également été envoyé aux dix pays associés, parmi lesquels le Mexique, l’Azerbaïdjan, la Russie ou la Malaisie, tous présents à Dubaï. Les décisions se prenant à l’unanimité, on est à peu près sûr que rien ne sera décidé sur des énergies comme le charbon, le pétrole ou le gaz naturel, principales causes du réchauffement du climat. Une COP pour rien… comme d’habitude.