Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

COP 28 : unanimité… pour jouer sur les mots

Encore un compromis parait-il « historique ». Les participants à la conférence de l’ONU sur le climat de Dubaï se sont mis d’accord sur une résolution finale qui ne règle rien mais ne braque personne. Si la sortie des énergies fossiles était une des principales questions en jeu, elle a été mise de côté face à l’opposition des membres de l’Organisation des pays exportateur de pétrole. Le texte final a évité le terme « sortir des énergies fossiles » en employant le verbe « s’éloigner de » qui n’engage à rien. De plus chaque pays ira à son rythme pour atteindre la neutralité carbone… en 2050. On a le temps de voir venir. La déclaration a été adoptée à l’unanimité par acclamations, comme l’avait été celle de la COP 21 de Paris en 2015… dont aucun objectif n’a jamais été atteint.