Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Corée du Nord : 12 ans de travaux forcés pour avoir regardé des vidéos du Sud

La scène se passe il y a quelques mois mais la vidéo n’est parvenue à l’Ouest que très récemment. Têtes baissées au centre de l’image, deux adolescents sont condamnés devant leurs camarades à douze ans de travaux forcés pour avoir regardé des séries de divertissement sud-coréennes, formellement interdites dans le pays. Depuis 2020, Kim Jong-un, « grand leader » d’un régime dictatorial impitoyable, a durci les règles pour lutter contre ce qu’il appelle la « culture réactionnaire ». En clair, le style vestimentaire à l’occidentale est banni, la coloration des cheveux interdite, les musiques et films produits à l’étranger totalement proscrits. Malgré tout, selon les observateurs, les jeunes parviennent à contourner partiellement ces interdictions, en partie grâce à des clés USB qui circulent sous le manteau et contiennent des séries sud-coréennes. Car entre « la culture réactionnaire » et le vide culturel abyssal du régime, le choix est vite fait.