Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Des députés du Rassemblement national misogynes et fiers de l’être

Trois députés Rassemblement nationale de l’Aude – Christophe Barthes, Julien Rancoule et Frédéric Falcon – ont posé à Narbonne à un barrage organisé par des agriculteurs en colère, devant une pancarte qui affichait : « Va faire la soupe, salope ! » Deux d’entre eux ont ensuite publié ce « souvenir » sur leurs réseaux sociaux. Outre la teneur misogyne révoltante du message, il s’agit en réalité d’une insulte visant les écologistes Sandrine Rousseau (députée de Paris) et Marine Tondelier (secrétaire nationale du parti écologiste). La référence est issue d’un échange mouvementé entre les deux intéressées et des viticulteurs de l’Aude au mois de juin. « Va faire la soupe, salope ! », leur avait lancé un vigneron alors qu’elles tentaient d’instaurer le dialogue. Des agriculteurs bas de plafond ont trouvé malin de ressortir cette insulte qui a comblé d’aise les députés RN. Misogynes un jour, misogynes toujours.