Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Des parents d’enfants victimes de harcèlement scolaire ciblés par des enquêtes sociales

Après le scandale des lettres menaçantes envoyées par le rectorat de Versailles à des parents d’élèves qui protestaient car leurs enfants étaient victimes de harcèlement, la cellule investigation de Radio France révèle que dans des cas similaires, des établissements scolaires ont initié des enquêtes sociales contre les parents qui avaient effectué ces démarches. L’administration de ces établissements a alors envoyé un « signalement d’information préoccupante » aux services sociaux, notamment à l’aide sociale à l’enfance. Les parents ont alors été convoqués par les services sociaux et longuement cuisinés. Une fiche de transmission rédigée par un établissement faisait même porter la responsabilité du harcèlement d’une fillette sur… son propre père, suspecté de violences sur l’enfant. Une accusation dont il a été blanchi. Ce n’est pas un cas isolé. Les parents se sentent accusés, rabaissés, humiliés et montrés du doigt. Ce qui explique sans doute les réticences de nombreuses familles de signaler les cas de harcèlement.