Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Désigner les chômeurs comme responsables

En parallèle de ses attaques contre les allocations, le gouvernement veut tripler le nombre de contrôles sur la recherche d’emploi. Objectif : 1,5 millions de contrôles en 2027. Il faut savoir qu’à France Travail le contrôle est assuré par des plateformes spécifiques loin des sites France Travail. Ces plateformes regroupent en tout 600 agents. Donc, comme la police et la justice, les agents en question devront « sanctionner un comportement général du demandeur d’emploi identifié par un faisceau d’indices »… dans le but de « faire émerger une culture commune du contrôle entre France Travail et les partenaires ». Les contrôles ont lieu soit suite à requêtes, soit « signalement » des agences, soit alertes automatiques. Pour tenir les objectifs, les cas « simples » seront dorénavant traités sans entretien téléphonique ni envoi d’un questionnaire, afin de « gagner a minima 10 jours ouvrés » ! Une politique claire : radier le maximum de demandeurs d’emploi tout en les désignant comme des fainéants et des profiteurs. Une attaque contre tous les travailleurs.