Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Élections européennes : une candidate insoumise qui donne des boutons à la droite

Au nom des macronistes, Sylvain Maillard, le président du groupe Renaissance à l’Assemblée nationale a, une fois de plus, accusé La France insoumise de courtiser « l’électorat antisémite » à travers la candidature, en septième position sur sa liste aux élections européennes, de la militante franco-palestinienne Rima Hassan. Née dans un camp de réfugiés en Syrie et arrivée en France à l’âge de 10 ans, Rima Hassan a été naturalisée à sa majorité. Juriste en droit international, elle a travaillé à la Cour nationale du droit d’asile. Elle a créé le collectif Action France Palestine et fondé l’Observatoire des camps de réfugiés en 2019. Pas une seule de ses déclarations n’est antisémite. Elle se prononce pour la création sur l’ensemble de la Palestine d’un État binational judéo-arabe. Ce qui amène ses détracteurs à déformer sa position en l’accusant de vouloir détruire Israël pour rejeter les Juifs à la mer. Cette mauvaise foi – qui dégage des relents de racisme anti-arabe et anti-palestinien – ne peut que combler d’aise les défenseurs inconditionnels de l’action de l’armée israélienne à Gaza.