Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Elon Musk privé (provisoirement) de dessert

La juge d’un tribunal de l’État du Delaware, dans l’est des États-Unis, a tranché en faveur d’un actionnaire du constructeur automobile Tesla qui demandait l’annulation d’un plan de rémunération accordé en 2018 au patron Elon Musk, estimé à 56 milliards de dollars (près de 52 milliards d’euros), alors que ce dernier ne travaillait qu’à temps partiel pour Tesla et ne détenait que 22 % des actions. Ce qui, à l’évidence, n’était pas une raison suffisante pour lui pour ne pas se gaver. Cependant, l’homme le plus riche du monde peut se consoler de ce léger revers dans la mesure où sa fortune a encore augmenté et est désormais évaluée à 251 milliards de dollars (231 milliards d’euros). Un montant scandaleux et ahurissant lorsque l’on sait que dans le monde 736 millions de personnes (soit environ 10 % de la population) vivent en dessous du seuil de pauvreté.