Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Encore une fleur en faveur de l’agrobusiness

Nouveau cadeau de la macronie aux gros éleveurs. Le ministère de la Transition écologique a lancé une consultation sur un projet de décret qui permettrait à nombre de propriétaires d’élevages industriels de contourner l’évaluation environnementale préalable obligatoire à laquelle sont actuellement soumises leurs exploitations. En effet, les seuils applicables pour enclencher une telle évaluation seraient portés de 40 000 à 85 000 emplacements pour les volailles, de 2 000 à 3 000 pour les porcs de production et de 750 à 900 pour les truies. En deçà de ces seuils les évaluations se feraient au cas par cas. Un pas en arrière dans le domaine de la protection de l’environnement. Un de plus…