Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

États-Unis : les femmes noires meurent deux fois plus en couches que les blanches

Cela aurait pu être un fait divers tragique mais banal. L’athlète afro-américaine Tori Bowie, vice-championne olympique en 2016 puis championne du monde en 2017, est décédée en mai dernier à l’âge de 32 ans, lors de son accouchement. Une nouvelle qui a cependant ravivé les questionnements et les alertes autour de la prise en charge médicale des personnes noires aux États-Unis. Les révélations sur les circonstances de sa mort ont suscité des réactions sur Twitter, notamment celles d’autres athlètes américaines noires. La spécialiste américaine du saut en longueur Tianna Madison a rappelé dans un tweet qu’« en juin 2023, 3 des 4 membres de l’équipe américaine de relais 4x100m ont failli mourir ou sont mortes d’un accouchement ». Quant aux chiffres officiels publiés par le Centre national de statistiques sanitaires ils montraient qu’en 2021, les femmes noires avaient un taux de mortalité maternelle 2,6 fois plus élevé que les femmes blanches.Cette année-là il y a eu 69,9 décès pour 100 000 naissances chez les femmes enceintes noires, contre 32,9 chez les blanches. C’est aussi un domaine où la discrimination raciale peut tuer.