Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

États-Unis : Monsanto condamné à payer une amende de 857 millions de dollars

Le groupe Monsanto, filiale du géant allemand Bayer, a été condamné à verser 857 millions de dollars (780 millions d’euros) de dommages-intérêts à des élèves et parents bénévoles d’une école, le Sky Valley Education Center à Monroe, dans l’État de Washington, exposés à des PCB (polychlorobiphényles), polluants dits « éternels », contenus dans le système d’éclairage. Le groupe « n’a jamais averti qui que ce soit que les PCB dureraient plus longtemps que les installations électriques dans lesquelles ils se trouvaient », a affirmé Felix Luna, avocat des sept demandeurs, lors de sa plaidoirie au procès. « Ils n’ont jamais prévenu que lorsque les PCB pénètrent dans l’organisme, ils y restent pour la vie et qu’ils sont neurotoxiques », a-t-il poursuivi. Le mois dernier, le jury d’un tribunal du Missouri avait déjà infligé à Monsanto 1,5 milliard de dollars (1,36 milliard d’euros) de dommages-intérêts au bénéfice de trois Américains qui avaient imputé leur cancer du système immunitaire à des années d’utilisation du désherbant le Roundup. Dans les deux cas le groupe de l’industrie chimique a fait appel. De toute façon il a les reins assez solides pour payer quelques pénalités et amendes diverses, tout en continuant à polluer et à empoisonner la planète.