Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

États-Unis : Musk s’assied sur la législation du travail

Selon une enquête de l’agence Reuters, reprise par le site Slate, Elon Musk aurait « oublié » de signaler à l’administration du travail américaine plusieurs accidents sur les sites de son entreprise spatiale SpaceX, ayant occasionné la mort d’un de ses salariés ainsi que des amputations et des blessures oculaires. De plus, il aurait découragé des salariés à porter des gilets jaunes de sécurité parce qu’il « n’aimait pas les couleurs vives ». Il était déjà connu pour refuser d’appliquer les conventions collectives dans les pays où sont implantées ses entreprises. Le fantasque et très droitier milliardaire américain semble ignorer joyeusement la législation du travail. Mais comme c’est l’homme le plus riche du monde il doit se sentir intouchable. Comme le remarquait déjà le boxeur afro-américain Mohammed Ali : aux États-Unis vous n’allez pas en prison si vous avez plus d’un million de dollars sur votre compte en banque.