Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

États-Unis : trois mois de prison ferme pour avortement

Une adolescente et sa mère, poursuivies depuis août 2022 pour avortement clandestin dans l’État du Nebraska, ont été condamnées à de la prison ferme par un tribunal du comté de Madison. Si Celeste Burgess, 19 ans, écope de trois mois de prison, sa mère, Jessica Burgess, risque cinq ans derrière les barreaux. Elle sera fixée sur son sort dans quelques semaines. Elle était accusée d’avoir fourni une pilule abortive à sa fille, alors âgée de 17 ans, en l’aidant à avorter alors qu’elle en était à son sixième mois de grossesse. Or dans cet État l’avortement était légal jusqu’à 20 semaines de grossesse à l’époque, délai réduit depuis lors à 12 semaines par le gouverneur républicain, Jim Pillen. Les deux femmes avaient été arrêtées sur la base d’une dénonciation anonyme.