Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Faire des économies budgétaires… sur le dos des plus modestes

Dans son discours de clôture des Assises des finances publiques, Élisabeth Borne a martelé qu’elle n’avait pas en vue une nouvelle austérité, qui selon elle sera contre-productive, mais des économies budgétaires de 10 milliards d’euros d’ici à 2027. Dans le viseur du gouvernement, les dépenses de santé (en luttant contre « l’explosion » des arrêts maladie et « les dérives » de la consommation des médicaments), les aides au logement et le soutien à l’emploi. La Première ministre affirme qu’« il ne s’agit pas d’un coup de rabot ». Elle a raison, car c’est à la hache qu’elle taille dans les dépenses sociales.