Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Gaza : l’armée israélienne se retire d’un hôpital… pour en investir deux autres

Les soldats israéliens se sont retirés du complexe hospitalier d’al-Chifa à Gaza-ville après deux semaines d’opérations, laissant derrière eux d’immenses destructions et de nombreux cadavres. L’armée israélienne a affirmé avoir tué plus de 200 « terroristes ». Un porte-parole de l’agence de défense civile de Gaza a fait état de 300 morts à l’intérieur et autour de l’hôpital durant l’opération israélienne. Des médecins et civils présents dans le complexe ont déclaré à l’AFP que de nombreux corps avaient été retrouvés, dont certains semblaient s’être fait rouler dessus par des véhicules militaires. Aussitôt après avoir quitté al-Chifa, les troupes israéliennes ont lancé des opérations dans les secteurs des hôpitaux de Nasser et al-Amal à Khan Younès dans le sud. De nouveaux massacres en perspective.