Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Gaza : l’ONU s’agite, Israël continue les massacres

« Le rejet par le gouvernement israélien d’une solution à deux États, avec un État palestinien indépendant aux côtés d’Israël, est inacceptable et risque de prolonger le conflit », a déclaré le secrétaire général de l’ONU devant le Conseil de sécurité. À sa suite, plusieurs États membres du Conseil ont plaidé également pour une solution à deux États, de la Russie à la France en passant par les États-Unis. Les principaux soutiens d’Israël, de Washington à Paris en passant par Londres, sont habitués aux déclarations lénifiantes et vides de tout contenu concret sur « les deux États », principalement destinées aux opinions publiques. Mais dans les faits ils se refusent à exercer la moindre pression sur l’État sioniste – qu’ils arment et soutiennent financièrement – que ce soit à Gaza, en Cisjordanie ou ailleurs. Netanyahou et ses amis peuvent donc continuer leur politique raciste, criminelle et expansionniste en toute tranquillité.