Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Gers : un nouveau féminicide

Une femme de 58 ans a été tuée à Préchac-sur-Adour par son ex-conjoint, qui l’a percutée à deux reprises avec son véhicule avant de s’enfuir dans le village voisin de Galiax puis tenter de se suicider. Auparavant, le 18 juin, elle avait déposé une main courante à la gendarmerie pour des menaces de mort, reçues entre janvier et juin. Les gendarmes avaient saisi quatre carabines et fusils appartenant au meurtrier présumé, un homme de 73 ans. Une mesure d’hospitalisation en psychiatrie à son encontre avait été ordonnée, puis levée. Ce qui lui a permis d’accomplir son crime. Ce n’est pas la première fois que des femmes menacées perdent la vie faute de protection suffisante ou de négligence de la part des autorités. Depuis le début de l’année, au moins 64 femmes ont été tuées sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon.