Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Glyphosate : c’est reparti pour un tour

Dans un avis remis le 6 juillet, l’Autorité européenne des aliments n’a pas identifié de niveau de risque lié au glyphosate qui justifierait son interdiction dans l’Union européenne. Son autorisation sera donc vraisemblablement renouvelée pour les cinq prochaines années. L’Organisation mondiale de la santé a reconnu cet herbicide « probablement cancérigène » depuis 2015, Macron avait même promis son interdiction d’ici la fin de 2020. Qu’importe, son fabricant, Bayer, réalise des bénéfices colossaux en le produisant, la santé des agriculteurs et des consommateurs passe loin derrière.