Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Grande Bretagne : contre les migrants faire appel… aux influenceurs

Selon le quotidien britannique The Times le gouvernement britannique envisage de payer des influenceurs étrangers sur Tik Tok afin qu’ils dissuadent leurs compatriotes de venir en Grande Bretagne. Ces influenceurs seraient d’abord albanais, puis plus tard égyptiens, vietnamiens, irakiens, turcs ou indiens. Ils recevraient en moyenne chacun 5 800 euros pour souligner, dans leurs vidéos, les risques encourus pour traverser la Manche mais aussi le mauvais accueil qu’ils recevraient dans le pays. Le ministre de l’Intérieur, James Cleverly, a déjà provisionné 674 000 euros pour financer un rappeur et des humoristes dans le même but. Mais il est douteux que cela soit très efficace pour des migrants qui souvent fuient non seulement la misère mais aussi les massacres, les guerres civiles et les catastrophes climatiques. C’est pourquoi vidéos d’influenceurs et concerts de rap ne les empêcheront certainement pas de prendre la route de l’exil.