Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

SNCF. Grève dans les technicentres : on reste sur notre faim

Après plusieurs débrayages pourtant réussis, la grève dans les technicentres n’aura finalement pas eu lieu. En cause, la levée du préavis de grève par la fédération SUD-Rail. Certes, des revalorisations du travail de nuit et une prime de 75 euros mensuels ont été obtenues en échange, mais cette dernière ne concerne que les technicentres TGV. La direction a dû faire quelques concessions, très insuffisantes, face à la pression imposée par toutes celles et tous ceux qui s’apprêtaient à faire grève. Si elle l’a fait, c’était de peur de perdre beaucoup plus. Pour cela il aurait fallu faire véritablement grève et construire le rapport de force indépendamment des calculs des appareils syndicaux. Ce n’est que partie remise, la contestation sur les salaires se poursuit dans d’autres métiers.

… d’après le bulletin SNCF Paris Sud-Ouest