Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Irlande du Nord : grève générale du secteur public

Du jamais-vu en Irlande du Nord. Plus de 170 000 travailleurs du secteur public se sont mis en grève, un mouvement décrit par le Congrès irlandais des syndicats comme « la journée d’action la plus importante pour le mouvement syndical en une génération ». À l’appel d’une quinzaine de syndicats, des arrêts de travail ont eu lieu dans les transports publics, les écoles, le secteur de santé, etc. Le mécontentement est en effet à son comble après deux ans de paralysie politique – dû au boycott depuis février 2022 de l’exécutif par la principale formation protestante, le Parti unioniste démocrate – qui a entraîné une baisse des financements pour de nombreux services publics et un blocage des salaires. Le ministre britannique chargé de l’Irlande du Nord, Chris Heaton-Harris, a rappelé qu’une enveloppe de 3,3 milliards de livres sterling (3,8 milliards d’euros) proposée par Londres le mois dernier était disponible, à la condition que l’assemblée locale du Stormont redémarre. En attendant ce sont les travailleurs qui trinquent et qui viennent de faire savoir qu’ils ne sont pas prêts à continuer à payer les pots cassés pour les politiciens loyalistes protestants.