Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Jeux olympiques : faux bénévolat et vraie exploitation

Alexis Corbière, député de Seine-Saint-Denis de La France insoumise, a demandé que les 45 000 volontaires qui participeront à l’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 puissent être rémunérés. Il dénonce un « détournement » du bénévolat en expliquant : « C’est souvent des jeunes qui vont travailler huit à dix heures par jour, six jours sur sept, et ne pourront même pas participer à une des grandes compétitions sportives » et de poursuivre : « Quand on fait travailler les gens pendant 15 jours avec des cadences quand même assez soutenues, on les rémunère. » Il fait un distinguo entre le caractère « indispensable » du bénévolat pour les clubs et les associations sportives et l’organisation de grands événements comme les JO qui vont engendrer des milliards d’euros de chiffre d’affaires et de gros bénéfices pour les sponsors, en majorité des grandes entreprises. Les profits des uns reposeront en partie sur le bénévolat des autres…