Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

JO 2024 : la justice suspend la décision de réquisitionner des logements étudiants

Le tribunal administratif de Paris a suspendu la décision du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de limiter au 30 juin les baux d’occupation des logements étudiants en vue des JO de Paris 2024. Il s’agissait de déloger les étudiants des résidences universitaires pour accueillir à leur place le personnel d’accompagnement des Jeux olympiques (forces de sécurité, soignants, secouristes, agents de sécurité…). Selon la justice, la décision du Crous « revient à faire primer les intérêts des participants aux Jeux olympiques sur la situation des étudiants alors que les Crous ont pour mission d’assurer aux étudiants une qualité de vie, au regard des incertitudes qui l’entourent ». Elle dénonce également l’absence de « garanties offertes aux étudiants » et reproche au Crous d’avoir pris une initiative qui « réduit le nombre de logements mobilisés pour les personnes prioritaires ». Le tribunal avait été saisi par le syndicat Solidaires contre cette décision d’autant plus scandaleuse et injuste qu’elle visait des étudiants boursiers qui, faute de moyens financiers suffisants, ont toutes les peines à trouver à se loger.