Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

LA FICHE MAL !

« L’Affiche rouge » d’Aragon, musique de Léo Ferré, revisitée le 20 février 2024

LA FICHE MAL !

Vous n’avez réclamé ni gloire ni les larmes
Ni l’orgue ni la prière aux agonisants
Quatre-vingts ans déjà efface tout le temps
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
Mais, passés l’arme à gauche, Panthéon vous attend

Vous n’aviez à Paris qu’une petite impasse
Quelque part dans l’vingtième pas loin d’Ménilmontant
Et n’avait droit de cité qu’le nom de Manouchian
Comme honneur national ça tenait de la farce
Mais voilà rattrapée la bourde maintenant

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les Darmanin d’alors refusaient vos papiers
Ceux d’aujourd’hui encore expulsent les sans-papiers
Mais vous encensent pourtant comme MORTS POUR LA FRANCE
Morts en Méditerranée, faut les faire oublier

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
On n’en garde qu’un seul pour ce bel enterrement
Mais cinq pages dans l’Huma ouvertes au Président
En offre de service on n’pouvait pas faire pire
Et Marine et Fabien sont au rassemblement

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Qui s’retournent dans leur tombe pour sûr en entendant
Les clameurs patriotes à en pisser de rire
De ceux qui crient LA FRANCE tout en vous expulsant

(On peut trouver le texte original de la chanson, entre autres, à l’adresse https://www.poesie-francaise.fr/louis-aragon/poeme-l-affiche-rouge.php)

Billet d’humeur du NPA

Comment la France bourgeoise réactionnaire de l’époque, et ses aboyeurs d’extrême droite, les honoraient