Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

La jeunesse mobilisée contre l’extrême droite à Strasbourg

Jeudi 15 février, des étudiants, des lycéens et des jeunes travailleurs ont organisé une manifestation à Strasbourg contre la montée de l’extrême droite et contre la loi immigration raciste de Darmanin. Elle a réuni une petite centaine de manifestants dans un cortège dynamique.

Des étudiants mobilisés… malgré la répression

Depuis plusieurs mois, des étudiants se mobilisent sur le campus de l’université de Strasbourg, notamment à travers un collectif de soutien à la Palestine, et plus récemment en s’organisant en assemblée générale contre la loi asile-immigration. La direction de l’université leur oppose cependant une féroce répression et, à plusieurs occasions, des agents de la sécurité privée du campus aidés d’agents du service de renseignement territorial ont pu refuser à ces étudiants l’accès à des bâtiments de l’université en cherchant à les intimider.

Le président de l’université, Michel Deneken, a récemment publié un communiqué exigeant la dissolution des organisations « antisémites » et d’extrême gauche qui feraient monter « l’antisémitisme et l’extrémisme » – dit-il.

Mais les étudiants mobilisés ne l’entendent pas de cette oreille : pour eux, ce sont les Darmanin et Netanyahou qui font monter le racisme et l’extrémisme ! Car que dire du massacre génocidaire contre Gaza ?

Mener la mobilisation par nos propres moyens

Malgré ces menaces et cette pression, une assemblée générale d’une cinquantaine de personnes a pu se tenir jeudi 1er février pour mobiliser les étudiants et quelques lycéens contre la forte montée des idées d’extrême droite et la reprise de pans entiers de cette politique par le gouvernement. C’est dans le cadre du comité de mobilisation issu de cette assemblée générale et des deux autres AG qui ont pu suivre que s’organisent les équipes militantes, réunissant des militants politiques et syndicaux ainsi que des étudiants et lycéens non-organisés.

Par leur intervention et à leur initiative, une manifestation a pu avoir lieu jeudi 15 février : défilant du campus au centre-ville, cette centaine d’étudiants et étudiantes a fait résonner dans les rues de Strasbourg des slogans exigeant la régularisation de tous les sans-papiers, l’ouverture des frontières et le retrait de la loi Darmanin.

Les manifestants pointaient du doigt les responsabilités des classes dirigeantes : ce sont les mêmes qui expulsent ici et qui massacrent à Gaza, les impérialistes dont la domination pourrit toute la société.

Des suites à construire

Une prochaine AG a été convoquée la semaine suivante pour construire la suite de la mobilisation, avec la volonté de continuer les actions et de tenir une nouvelle manifestation avant les prochaines vacances scolaires en se coordonnant avec des lycéens du centre-ville.

La dérive vers l’extrême droite du gouvernement est une préoccupation dans la jeunesse, et nous devons continuer à construire un mouvement d’ensemble de la jeunesse et des travailleurs contre ces politiques, en opposant à leurs idées rances et xénophobes notre solidarité internationaliste.

Correspondants