Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

La ministre de la Santé flirte avec les anti-IVG

Visite remarquée de la ministre de la Santé, Agnès Firmin Le Bodo, à l’Institut Jérôme Lejeune qui dépend de la fondation du même nom connue pour ses positions hostiles à l’IVG et l’euthanasie et qui s’est positionnée dans le passé contre la pilule du lendemain et les recherches sur l’embryon. La ministre s’est défendue en affirmant qu’elle était simplement venue échanger avec des médecins sur la question de la fin de vie. Ce qu’elle aurait pu faire en les recevant à son ministère. Mais elle a préféré s’afficher avec des catholiques intégristes devant les journalistes, ce qui est sans doute de sa part un clin d’œil complice en direction de la droite et de l’extrême droite.