La planète brule, au sens propre

Le 4 juillet 2023 aura été le jour le plus chaud jamais enregistré sur terre. Il bat le record… de la veille, le 3 juillet ! Partout dans le monde, des températures jamais vues pour la période se sont multipliées. Au Mexique par exemple, la chaleur a été meurtrière. Un total de 104 personnes a perdu la vie dans le nord du pays et à Mexico, en moins de deux semaines, la plupart victimes de coups de chaleur et de déshydratation. Cela fait des dizaines d’années que les scientifiques du Giec prédisent une aggravation catastrophique des températures rendant la vie difficile, et à terme impossible, pour des millions de personnes dans le monde. Mais en attendant, la production d’hydrocarbures, qui sont parmi les principaux responsables du dérèglement climatique, ne s’est jamais aussi bien portée. Dans la société capitaliste, les bénéfices des Exxon et autres Total passent avant la vie sur terre.

Partager cet article