Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

La Poste ou le choléra

L’intérim, qui concerne beaucoup de collègues de la plateforme industrielle du courrier (PIC), n’est pas une situation souhaitable. Être intérimaire aujourd’hui, c’est être dans une situation précaire. C’est pouvoir perdre son boulot du jour au lendemain ou être changé de poste au bon vouloir de la direction. D’un autre côté, postuler à un CDI, c’est voir son salaire diminuer d’au moins 200 euros, ce qui est inenvisageable pour beaucoup. Pour ne pas devoir choisir entre la peste de l’intérim et le choléra du CDI, il faudra imposer une mesure de santé publique : des embauches et de vrais salaires !

… d’après le bulletin d’entreprise La Poste PIC de Lille