Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

La soif de l’eau… et la soif du profit

Une personne sur trois dans le monde n’a pas accès à l’eau potable. Alors que la disponibilité de l’eau diminue en raison du changement climatique, Oxfam France met en lumière dans son dernier rapport, La soif du profit, qui vient de sortir, les pratiques d’appropriation de cette ressource par les multinationales de l’agroalimentaire et de l’industrie. À travers nombre d’exemples concrets, l’ONG dénonce les méthodes employées ainsi que les menaces que représentent ces entreprises (qui opèrent souvent avec la complicité des gouvernements) pour l’environnement et les droits humains. Le texte parle à ce propos d’« hydro-colonialisme », par exemple en Afrique où l’eau est massivement confisquée pour les cultures industrielles dont les produits sont expédiés dans les pays riches. Un exemple parmi d’autres : 1 000 milliards de litres d’eau ont été extraits dans la Corne de l’Afrique en 2020, alors que, dans le même temps, les populations de la région étaient soumises à une sécheresse dramatique, « provoquant la pire crise alimentaire mondiale depuis 1945 ». Ainsi va le capitalisme et la « libre concurrence »…