Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

La tour Eiffel en grève

Pour célébrer à leur manière le centième anniversaire de la mort de son créateur, l’ingénieur Gustave Eiffel, les salariés de la tour Eiffel ont observé une journée de grève à l’appel de la CGT. Le monument a donc été fermé au public. Le syndicat dénonce « la gestion actuelle qui mène tout droit la société d’exploitation de la tour Eiffel dans le mur ». Et de citer pêle-mêle « un modèle économique trop ambitieux et intenable », une « sous-évaluation des budgets travaux », une « surévaluation des recettes basées sur des objectifs de fréquentation annuelle de 7,4 millions de visiteurs », soit « des niveaux de fréquentation jamais atteints ». Le tout risque de mettre en péril non seulement le gestionnaire du monument (qui dépend de la ville de Paris) mais aussi et surtout l’emploi des 360 salariés qui y travaillent.